Jeunes FGTB Liège-Huy-Waremme

  • Que vaut la « réalité » économique face à la réalité de la détresse humaine ?

    Jeunes FGTB Liège-Huy-Waremme 15 octobre 2013

    Alain Vigneron, sidérurgiste liégeois de 45 ans, s’est suicidé en laissant une lettre d’adieu poignante où il accuse le patron d’Arcelor : "Mittal m’a tout repris : la fierté, la politesse et le courage de me battre pour ma famille". Il y interpelle directement les autorités politiques : "allez-vous enfin sauver les milliers d’emplois des familles qui en valent la peine ?". Lettre qu’il conclut par un "Merci à tous les battants." Nous saluons la mémoire de ce travailleur, victime de l’"horreur économique" capitaliste, et exprimons toute notre solidarité à ses proches et à ses collègues. Ce drame - cet assassinat en réalité - ne doit pas rester impuni et sans lendemain. C’est un appel aux consciences et à (...)