Immanuel Wallerstein

  • Fin de voie pour les entreprises délocalisées ?

    Immanuel Wallerstein 16 août 2013

    Depuis qu’il existe une économie-monde capitaliste, un mécanisme essentiel de son fonctionnement réussi a été la délocalisation d’entreprises. Après une période significative d’accumulation de capital (généralement 25 ans) par les entreprises dites « leaders », le taux de profit finit par baisser du fait que le quasi monopole de l’industrie leader s’est affaibli et que les coûts de la main d’œuvre ont augmenté à la suite d’actions syndicales de tout type.
    Lorsque cela survenait, la solution résidait dans la « délocalisation » de l’entreprise. Cela signifiait que le site de production était transféré dans une autre partie du système-monde ayant des « niveaux de salaire historiquement plus bas ». En effet, les (...)

  • Quels intérêts servent les BRICS ?

    Immanuel Wallerstein 25 mai 2013

    En 2001, Jim O’Neill, alors président de Goldman Sachs Assets Management, a écrit un article intitulé « Le monde a besoin de meilleurs BRICs économiques ». O’Neill inventa ainsi l’acronyme pour décrire les dites « économies émergentes » du Brésil, de Russie, d’Inde et de Chine et pour les recommander aux investisseurs en les présentant comme « l’avenir » économique de l’économie-monde.
    Le terme a fait fortune et les BRICs sont devenus un groupe réel qui se réunit régulièrement. L’Afrique du Sud s’y est ensuite ajoutée, permettant de transformer le « s » minuscule en « S » majuscule. Depuis 2001, les BRICS se sont économiquement développés, du moins par rapport aux autres systèmes du système-monde. Ils sont (...)