Guillaume Liégard

  • Municipales françaises : chronique d’un désastre annoncé

    Guillaume Liégard, NPA 1er avril 2014

    Le deuxième tour des élections a donc amplifié les résultats du premier, et le bilan est celui d’un désastre. Confronté à une politique gouvernementale qui a consciencieusement sapé sa base sociale du 6 mai 2012, le peuple de gauche s’est massivement abstenu et le PS perd 155 villes de plus de 9.000 habitants.
    Le deuxième tour des élections a donc amplifié les résultats du premier, et le bilan est celui d’un désastre. Confronté à une politique gouvernementale qui a consciencieusement sapé sa base sociale du 6 mai 2012, le peuple de gauche s’est massivement abstenu et le PS perd 155 villes de plus de 9.000 habitants. Analyse.
    Deux ans après la défaite de Nicolas Sarkozy, l’UMP obtient un triomphe et (...)

  • Elections municipales françaises : des leçons qui dépassent de loin la France

    Alain Krivine, Guillaume Liégard, Jean Peltier 26 mars 2014

    Les élections municipales françaises ont livré leurs résultats du premier tour : montée de l’abstention, recul marqué du PS, progression de la droite classique et poussée du Front National. Les deux articles que nous publions ci-dessous fournissent de premières analyses à chaud de ces tendances, de leurs raisons et de leurs conséquences. Mais ces résultats ont une importance qui va bien au-delà de « simples » élections locales – particulièrement en ce qui concerne la montée de l’abstention et la poussée du FN. Et cette importance pourrait bien nous éclater à la figure en Belgique dans deux mois.
    Le jeu de bascule est enrayé
    Jusqu’il y a encore quelques années, une défaite de la droite française se (...)