Etudiants FGTB

  • Pourquoi les étudiants doivent lutter contre le gel des salaires ?

    Etudiants FGTB 20 février 2013

    Le 21 février, la Belgique connaîtra des actions de grève et des manifestations prendront place dans la capitale. Pour nous, les étudiants, qui pour la plupart sommes de futur(e)s travailleurs/travailleuses, qui sommes des milliers à travailler pour payer nos études, dès lors que le projet d’accord interprofessionnel (AIP) dégradent les salaires et les conditions de travail, hypothéquant notre avenir, cette journée d’action sera l’occasion de crier notre opposition aux desseins patronaux.
    Que s’est-il donc passé ce funeste mardi où la FGTB aurait « trahi » ses partenaires sociaux (que nous appellerons « patrons » par soucis de précision sémantique) ? On entend partout les mêmes ritournelles : la FGTB (...)

  • Projet de réforme de l’enseignement supérieur : les étudiants prêts à la riposte

    Etudiants FGTB 5 décembre 2012

    Décidément, à voir le projet de décret « Paysage », l’utopie sociale du ministère de l’enseignement supérieur francophone semble de plus en plus être un pays où les ouvriers engendrent des ouvriers et où les universitaires engendrent des universitaires.
    Exit la démocratisation de l’enseignement supérieur : Si les étudiants des milieux précaires n’étaient déjà pas très nombreux à décrocher des diplômes de qualité, les enfants des travailleurs à revenus moyens n’y seront bientôt plus très nombreux non plus.
    Les étudiants syndicalistes sont prêts à la riposte : que le ministère se rassure, même s’il compte sur la période de blocus pour faire passer ses mesures antisociales, les étudiants FGTB préparent des actions pour (...)

  • Brutalité policière et manifestation antifasciste : les manifestants reçoivent des amendes administratives

    Etudiants FGTB, JOC Bruxelles, Thomas Gunzig 2 décembre 2012

    Voici le communiqué diffusé pour dénoncer avec force l’utilisation d’amendes administratives arbitraires et manifestement injustes pour décourager l’engagement des jeunes et leur expression politique. Ces amendes, nous ne les payerons pas.
    A toutes les personnes qui ont eu des sanctions administratives suite à la manifestation antifasciste du 17 juin 2012, contactez-nous à l’adresse stop.repression.be@gmail.com pour vous informer sur les démarches à suivre pour contester l’amende. C’est à faire dans les deux semaines donc urgent.
    Une réunion sera organisée pour donner une suite collective et politique. La suite des informations arrive au fur et à mesure que les informations nous parviennent. No (...)

  • Appel à la grève étudiante le 14 novembre - L’enseignement ne payera pas LEUR crise !

    Etudiants FGTB 1er novembre 2012

    Privatisation de centaines de kots ; Sodexo à la cantine ; Suppression de cours pour raison de rentabilité ; 22 millions d’euros d’économie sur l’école dans le cadre du plan d’austérité... ASSEZ !
    Privatisation des services dans l’enseignement, non merci !
    L’an dernier, l’ULB privatisait la moitié de son parc de kots (maintenant, c’est 7000 demandeurs chaque année pour... moins de 500 places !). Depuis quelques années, de nombreux services aux étudiants ont été transformés en ABSL satellite. Les restaurants universitaires ont été donné à la Sodexo, multinationale de la production de nourriture industrielle...
    Pourquoi ? Ça coûte moins cher... et comment ? Parce qu’une fois hors du service public, on peut (...)

  • ULB : Déclaration commune d’organisations étudiantes

    COMAC, EGA, Etudiants FGTB, JAC 18 septembre 2012

    Ce 21 septembre 2012 notre université accueille le Premier Ministre belge, M. E. Di Rupo, ainsi que le ministre de l’enseignement supérieur, M. J.-C. Marcourt. Notre université étant aujourd’hui confrontée à des questions de logement étudiant, de personnes sans papiers et de politique d’enseignement supérieur globale, nous tenons à faire entendre notre voix. Pour cela, nous nous rassembleront pour interpeller ces messieurs lors de leur visite.
    De l’actualité de l’ULB
    Nous désirons tout d’abord pointer du doigt les problèmes posés par le plan de logement de l’ULB déposé l’an dernier. Cette dernière a décidé d’étendre son offre de logement par des partenariats publics-privés.
    Nous déplorons que ces choix (...)