Eduardo Gudynas

  • Gauche et progressisme en Amérique latine : 10 thèses sur un divorce

    Eduardo Gudynas 7 septembre 2014

    Les gouvernements de la « nouvelle gauche » dominent ces dernières années la scène politique latino-américaine. Dans un tournant politique significatif, ils ont supplanté des présidents conservateurs et néolibéraux et sont actuellement au pouvoir en Argentine, Bolivie, Equateur, Nicaragua, Uruguay et Venezuela. Cependant, avec certaines différentes nuances et variantes, ces gouvernements « progressistes » d’Amérique Latine ne remettent plus en question le mythe du progrès ; ils pratiquent un extractivisme intensif ; se résignent face à la corruption et optent pour un hyper-présidentialisme. Est-ce cela la gauche ?
    Une désillusion croissante
    Ces gouvernements constituent un ensemble varié. Il existe des (...)

  • Mort et résurrection du développement : Un jour sans fin

    Eduardo Gudynas 22 septembre 2013

    Les concepts classiques du développement sont constamment remis en question mais ils réapparaissent tout aussi constamment sous des noms divers. Il semble bien que des cycles se répètent avec la défense, les critiques, l’écroulement et la renaissance de ces concepts sur le développement. Face à ce type de phénomène, et afin de surmonter ces cycles perpétuels, des changements culturels sont nécessaires.
    A chaque fois que j’observe le débat actuel sur le développement, je me rappelle le film « Un jour sans fin ». Il s’agit d’un film notable, tourné en 1993 et où un journaliste, interprété par Bill Murray, est condamné à revivre des centaines de fois la même journée. Peu importe ce qu’il fasse ou ce qu’il (...)

  • Les droits de la nature après la fin du projet Yasuni-ITT

    Eduardo Gudynas 21 août 2013

    L’une des initiatives écologiques les plus originales de ces dernières années avait pour but, en Equateur, à laisser le pétrole dans le sous-sol afin de préserver l’Amazonie et ses peuples indigènes. Cette idée venait de la société civile et s’était concrétisée en 2007, pendant le premier gouvernement de Rafael Correa, dans un projet de protection du Parc National Yasuni et de ses zones adjacentes (connues par l’abréviation ITT). Ces efforts viennent d’être sabordés il y a quelques jours, quand le gouvernement a annoncé l’annulation de cette initiative et l’autorisation de l’exploitation pétrolière dans la région.
    L’idée d’un moratoire sur l’exploitation pétrolière au Yasuni-ITT a mûrie pendant de nombreuses (...)

  • Marx aurait-il été extractiviste au XXIe siècle ?

    Eduardo Gudynas, Joan Martínez Alier 8 mai 2013

    La promotion de la grande industrie minière à ciel ouvert s’est installée ces dernières années parmi les gouvernements progressistes d’Argentine, de Bolivie, du Brésil, d’Equateur, d’Uruguay et de tant d’autres pays. C’est une stratégie qui, à première vue, est bien loin de ce qu’on pourrait attendre d’un gouvernement de gauche. Comment donc des progressistes peuvent-ils défendre ce type d’industrie ? Ces gouvernements invoquent depuis peu les penseurs classiques du socialisme. Selon certains, si Marx vivait à notre époque en Amérique latine, il serait en faveur de l’« extractivisme ». Voyons cela d’un peu plus près…
    La promotion de l’extractivisme s’est généralisée parmi les forces progressistes (...)