David Dessers

  • 2014 : La gauche en débat (II). Vu de Flandre : Sur le retour de Vincent Decroly

    David Dessers 16 décembre 2013

    Étonnant. C’est ainsi qu’on pourrait décrire le retour de l’homme politique wallon Vincent Decroly. L’ancien parlementaire Écolo revient sur la scène politique après dix ans d’absence. Il va désormais participer à un nouveau mouvement politique appelé VEGA, pour Verts et à Gauche. Ou comment un ancien « chevalier blanc » se décrit maintenant comme rouge et vert…
    En 2003, Vincent Decroly a quitté la Chambre. Il en avait assez. Alors qu’il avait participé à la création d’Écolo en 1983, il ne pouvait plus cautionner l’évolution de ce parti. En 1999, Écolo a fait partie du gouvernement arc-en-ciel et ce gouvernement ne lui convenait pas : trop néolibéral, trop fidèle à l’Union européenne, trop de cadeaux au (...)

  • Débat : La diminution de la TVA sur l’énergie, une bonne idée ?

    David Dessers, Matthias Lievens 8 décembre 2013

    Après quelques tergiversations, le gouvernement a donc finalement décidé de réduite le taux de TVA sur l’électricité de 21 à 6% à partir d’avril 2014. Histoire de s’offrir à bon compte une image « sociale » à la veille d’élections cruciales, mais aussi, pour le PS, de satisfaire à la fois une revendication syndicale et de couper l’herbe sous le pied d’une revendication-phare d’un PTB en croissance dans les sondages. Telle qu’elle a été décidée par le gouvernement, la mesure est pourtant bien loin de correspondre aux attentes de ces organisations progressistes, la réduction se limite à l’électricité et le saut d’index en découlant neutralisera pratiquement son effet sur le pouvoir d’achat des salariés. En outre, (...)

  • « La NV-A est un pur produit du fédéralisme belge ». Entretien avec David Dessers, conseiller communal rouge-vert à Louvain

    Ataulfo Riera, David Dessers 24 octobre 2012

    Les élections communales du 14 octobre 2012 en Flandre ont avant tout été marquées par le triomphe de la NV-A de Bart de Wever, qui confirme son succès électoral de 2010 et se propulse ainsi directement en direction des « méga » élections de 2014. Tandis que la recomposition de la droite flamande se cristallise autour du parti nationaliste de droite, dans la gauche radicale, à côté de quelques expériences locales, c’est surtout le succès du PTB, avec sa percée anversoise, qui modifie les termes de la recomposition dans la « gauche de gauche ». Nous avons interviewé sur ces questions David Dessers, membre de Socialisme 21 (S21), une organisation anticapitaliste flamande. A Louvain, il était candidat (...)