Bruxelles Laïque

  • Semira : on n’oublie pas : Dénoncer sans relâche les centres fermés, les expulsions et les violences policières

    Bruxelles Laïque, LDH 18 septembre 2013

    Le 22 septembre 2013, cela fera quinze ans que Semira Adamu a été assassinée par l’Etat belge et ses politiques migratoires lors de son rapatriement forcé. Fuyant le Nigeria, Semira Adamu est arrivée en Belgique le 25 mars 1998, âgée de presque vingt ans. Arrêtée à Zaventem et incarcérée au centre fermé 127bis de Steenokkerzeel, elle a introduit une demande d’asile, motivée par la fuite d’un mariage forcé avec un polygame de 65 ans, qui a été refusée.
    L’Office des Etrangers a, malgré cette situation, décidé d’organiser son rapatriement forcé. Lors de sa sixième tentative d’expulsion, le 22 septembre 1998, pas moins de neuf gendarmes ont été mobilisés pour l’embarquement. Cachée des regards des passagers par (...)

  • Les faucheurs volontaires d’OGM — Prix « Citoyen radical » Jaap Kruithof

    Bruxelles Laïque 20 février 2013

    Le 29 mai 2011, l’organisation anti-OGM « Field Liberation Movement » a dégradé une parcelle de tests OGM en extérieur à Wetteren (proximité de Gand). La destruction ne fut pas totale (certains médias parlent de 20% de dégâts)
    Ce champ de petite taille était destiné à la recherche pour l’Université de Gand. Composé de 27 rangées de pommes de terre OGM, l’une d’entre elles appartenait à BASF, la plus grosse compagnie industrielle chimique au monde.
    Suite à cette action, Barbara Van Dyck, qui soutenait le mouvement anti-OGM, s’est fait renvoyer de l’Université de Louvain où elle effectuait une thèse de doctorat.
    Cette action a soulevé un débat important sur les OGM, la désobéissance civile et la légitimité (...)