Assawra

  • L’Etat français garde Georges Ibrahim Abdallah en prison

    Assawra 5 avril 2013

    La Cour de cassation a douché jeudi les espoirs d’une sortie rapide de prison de Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré depuis 28 ans en France, en rejetant sa demande de libération conditionnelle après quatre mois de suspense sur le sort de l’ancien activiste libanais.
    Dans un arrêt obtenu par l’AFP, la plus haute juridiction criminelle "déclare irrecevable la demande de libération conditionnelle".
    Elle estime que M. Abdallah "ne pouvait se voir accorder une libération conditionnelle sans avoir été obligatoirement préalablement soumis, à titre probatoire, à une mesure de semi-liberté ou de placement sous surveillance électronique pendant une période d’un an au moins".
    Cette analyse clôt la procédure (...)