aDAS

  • Lettre ouverte à Claude Emonts, Président du CPAS de Liège et de la Fédération des CPAS wallons

    aDAS 23 novembre 2013

    En réponse à son texte "Ras le bol !" du 12 novembre 2013. [Cliquez ici
    >http://ladas.be/file/ras_le_bol_emonts.pdf]
    Monsieur le Président, dans votre « RAS LE BOL » diffusé sur Facebook, vous « menacez » de façon provocatrice de mettre fin à vos jours face à la situation de votre CPAS, et plus globalement, de tous ceux du pays. De ce texte qui a fait le buzz dans la presse de la semaine passée, beaucoup n’auront sans doute retenu que les difficultés financières des CPAS. Il convient cependant de lire votre texte avec attention, afin de voir ce que vous dénoncez et proposez.
    Les finances des CPAS vont mal. Celles des communes aussi. Ça ne tombe pas du ciel !
    Si l’on pointe le plus souvent la (...)

  • Lutte contre la « fraude sociale » : La chasse aux pauvres est ouverte !

    aDAS 21 avril 2013

    Le SPP–Intégration Sociale organise en avril et en mai des « rencontres provinciales » avec les CPAS. Significativement, le premier point à leur ordre du jour n’est autre que « la lutte contre la fraude sociale », le nouvel épouvantail agité par le monde politique et médiatique. Peu surprenant, quand on sait que c’est l’axe premier du programme de la Ministre de l’Intégration Sociale.
    Mais, au-delà de Maggy De Block, c’est l’ensemble du gouvernement Di Rupo qui, suivant les recommandations de l’Union Européenne, a fait de cette politique une de ses priorités, avec même un Secrétaire d’Etat désormais dévolu à la lutte contre « la fraude fiscale… et sociale » ! Pur amalgame et parfait alibi pour la traque (...)

  • En Belgique comme ailleurs, l’UE ne lutte pas contre la pauvreté... elle la crée !

    aDAS 31 mars 2013

    Ce 28 mars 2013, le SPP Intégration Sociale nous convie à un nouveau barnum censément « participatif », où les acteurs du terrain social sont appelés à se prononcer sur le Programme National de Réforme 2013, traduction belge de la Stratégie UE2020...
    Un écran de fumée de plus pour masquer la réalité des politiques antisociales inhumaines impulsées par l’Union Européenne, servilement appliquée par le gouvernement Di Rupo et sa fidèle « exécutrice », la Ministre Maggie De Block, invitée d’honneur de cette journée.
    Comme bien d’autres acteurs du secteur social, l’association Défense des Allocataires Sociaux (aDAS) dénonce ces programmes pompeux et mystificateurs, illustrés par la présente « grand-messe ». Sous (...)