Analyses

  • Allemagne : Pegida, montée et crise d’un mouvement islamophobe et raciste

    Dan Armstrong, Manuel Kelnerr 13 février 2015

    Ces derniers mois ont vu la montée, puis l’entrée en crise, de Pegida, un mouvement contre l’immigration qui a commencé dans les régions sinistrées de l’ancienne Allemagne de l’Est où il a réussi à faire descendre plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues. Loin d’être une exception en Europe, ce mouvement témoigne de la montée générale d’un courant anti-immigré et anti-musulman. Heureusement, la crise actuelle de Pegida est aussi le résultat d’une forte réaction antiraciste et antifasciste. (Avanti)
    Pegida : ultra-réactionnaire, islamophobe et raciste
    Manuel Kelnerr
    Depuis octobre 2014 se déroulent en Allemagne des manifestations contre « l’islamisation ». La première de taille à faire la (...)

  • Grèce : La victoire, le gouvernement et Syriza

    DEA 13 février 2015

    Au lendemain de la victoire électorale de Syriza et de la formation d’un gouvernement de coalition avec le petit parti souverainiste de droite ANEL, la Gauche Ouvrière Internationaliste (DEA) a publié une déclaration précisant son analyse de la nouvelle situation qui vient de s’ouvrir en Grèce. La DEA regroupe le courant socialiste révolutionnaire au sein de la Plateforme de Gauche de Syriza (cette Plateforme réunit l’aile gauche du parti et représente 30 à 40% des militants). (Avanti)
    1. Le renversement politique de la coalition d’Antonis Samaras (Nouvelle Démocratie – ND) et d’Evangelos Venizelos (Mouvement socialiste panhellénique - PASOK) aux élections du 25 janvier 2015 est surtout une victoire (...)

  • Le sens de notre solidarité avec le peuple grec

    Lee Sustar 29 janvier 2015

    Il peut sembler étonnant qu’une élection dans un petit pays de moins de 12 millions d’habitant-e-s puisse susciter une si grande inquiétude dans les ministères, de Berlin à Paris, ainsi qu’au QG de l’Union européenne à Bruxelles. Mais, comme l’écrivait le vieux Lénine, la solidité de la chaîne impérialiste se mesure à celle de son maillon le plus faible, et la Grèce répond certainement à cette définition.
    Pourquoi tant d’intérêt pour les élections grecques ?
    La crise en Grèce a émergé suite à la panique financière d’octobre 2008, quand le gouvernement n’a plus été en mesure d’honorer le service de sa dette. La Commission européenne, bras exécutif de l’UE, est alors entrée en jeu, avec la Banque centrale européenne (...)

  • Grèce : Syriza, la social-démocratie et l’Union Européenne

    Alberto Herbera 28 janvier 2015

    A l’occasion de la victoire électorale de Syriza en Grèce et de la formation d’un nouveau gouvernement dirigé par ce parti, nous reproduisons ci-dessous un article datant de 2012 et analysant de manière critique les positions de cette formation vis-à-vis de l’Union européenne, ainsi que la nature de cette dernière. (Avanti !)
    Le spectaculaire résultat électoral obtenu par la coalition Syriza lors des dernières élections législatives en Grèce (celles du printemps 2012 – NdT) et la possibilité qu’elle arrive en tête lors du prochain scrutin représentent un événement politique de premier ordre. Pour la première fois depuis la dissolution du Parti Communiste Italien en 1991, une force politique située à la (...)

  • Grèce : Une nouvelle étape commence

    Antarsya, Stathis Kouvelakis 28 janvier 2015

    Les événements se sont emballés en Grèce depuis dimanche : la victoire de Syriza, nette mais qui ne permet pas d’obtenir une majorité absolue au parlement ; l’alliance passée par Syriza avec le parti de droite souverainiste Les Grecs Indépendants afin d’assurer cette majorité, la prestation de serment d’Alex Tsipras comme Premier ministre et l’annonce de la formation d’un gouvernement (dans lequel les Grecs Indépendants ont obtenu le ministère de la Défense !).
    Nous publions ci-dessous deux courts textes qui tranchent avec l’enthousiasme – parfois un peu débridé – qui a saisi la gauche radicale européenne dimanche soir. (Avanti !)
    Stathis Kouvelakis est professeur d’université et membre du comité central (...)

  • Un nouveau jour pour la Grèce et l’Europe

    Alan Maass 28 janvier 2015

    La victoire de SYRIZA aux élections législatives qui ont eu lieu hier en Grèce est la réponse attendue depuis longtemps au cocktail d’austérité et de répression qui fait souffrir toute l’Europe et a plongé la Grèce dans une crise économique et sociale sans précédent depuis la Grande Dépression des années 1930.
    SYRIZA a remporté 36,3% des voix, loin devant la Nouvelle Démocratie, le parti de droite qui dirigeait l’ancien gouvernement et qui arrive en deuxième place avec 27,8%.
    Mais, même avec le bonus de 50 sièges attribué au parti gagnant dans le cadre du système électoral grec, SYRIZA n’obtient que 149 sièges et arrive juste en deçà de la majorité absolue au parlement qui compte 300 sièges. Le parti de (...)

  • Grèce (4) : Syriza aux portes du pouvoir - Déjà un impact dans la gauche européenne et belge

    Jean Peltier 22 janvier 2015

    L’extraordinaire progression électorale de Syriza et sa possible arrivée au pouvoir font rêver la partie de la gauche qui, à la différence de la social-démocratie et d’une grande partie des Verts, refuse de se coucher devant le néolibéralisme. La solidarité avec Syriza devient un accélérateur de recompositions à gauche des PS.
    En Espagne, la nouvelle formation politique Podemos - qui se veut un prolongement sur le terrain politique du mouvement des Indignés et des mobilisations anti-austérité qui l’ont suivi - est désormais donnée en première place dans les sondages électoraux, alors que des scrutins régionaux auront lieu en mai et surtout qu’une élection nationale est prévue avant la fin de l’année. La (...)

  • Grèce (3) : Le réveil va sonner....

    Mathieu Dargel 22 janvier 2015

    Le réveil-matin est l’un des symboles de la solidarité qui se développe à travers toute l’Europe avec le peuple grec. Brandi lors de distributions de tracts ou d’actions de popularisation des positions de Syriza, il exprime le fait que l’heure est bientôt venue de se débarrasser du gouvernement d’Antonis Samaras, des plans d’austérité et des diktats de la Troïka.
    A moins d’une semaine des élections législatives, l’ensemble des sondages donne pour acquise la victoire de Syriza. Sans aucune exception, depuis le début de la campagne, l’écart avec la Nouvelle Démocratie varie entre trois et six points. Toute la question est de savoir si Syriza obtiendra la majorité absolue de 150 sièges à la Vouli (le Parlement) (...)

  • Grèce (2) : Démocratie contre bancocratie en Grèce

    Alan Maass 22 janvier 2015

    Des élections nationales auront lieu en Grèce le 25 janvier et les électeurs pourraient élire un parti de gauche qui affirme vouloir en finir avec l’austérité qui règne en Europe depuis que la crise de la dette a frappé en 2008.
    Depuis plus d’un an, la Coalition de la gauche radicale, ou SYRIZA, est en tête dans les sondages d’opinion sur les intentions de vote. Le gouvernement de coalition, dirigé par le parti de droite de la Nouvelle démocratie, a perdu un vote crucial au parlement à la fin décembre, ce qui a provoqué le déclenchement d’une élection générale anticipée qui a été fixée au 25 Janvier.
    La Grèce a subi une crise économique catastrophique, en grande partie à cause des mesures d’austérité (...)

  • Grèce (1) : L’enjeu des élections du 25 janvier, en Grèce et ailleurs - Petit guide de ce que vous pourrez lire sur Avanti !

    Avanti 22 janvier 2015

    L’actualité djihadiste a repoussé à l’arrière-plan un événement qui, sans cela, aurait sans doute occupé largement l’attention : dimanche 25 janvier, la Grèce retourne aux urnes et il est probable que la coalition de gauche Syriza va remporter ces élections, après avoir mené campagne sur un programme qui promet de mettre fin à l’austérité brutale que subit ce pays depuis cinq longues années.
    Ces élections pourraient marquer un véritable tournant, pour la Grèce mais aussi pour l’Europe, pour la gauche grecque mais aussi pour la gauche européenne (et belge, au passage).
    Arrêter le cauchemar
    Le peuple grec a payé un prix terrible à la politique d’austérité draconienne qui lui a été imposée par la Troïka (Union (...)