15 janvier 2013 : Termonde : Soutien aux 11 de Wetteren. Faisons le procès des OGM, pas celui des libérateurs de champ

 

Le 29 mai 2011 des centaines d’activistes ont décontaminé un champ d’essai OGM à Wetteren. Ils ont remplacé des pommes de terre génétiquement modifiées par des variétés biologiques, sans manipulation génétique, délicieuses et saines.

Le « Grand Echange de patates » a eu lieu sans violence, et de façon publique. Le but de l’action était de stimuler le débat sur le bon sens / non-sens de la présence d’ OGM dans nos champs et dans nos assiettes. Avec succès : le débat citoyen s’est développé entretemps dans les journaux, les forums internet, à la radio et à la TV. Les écoles et les universités y participent, mais également le monde politique, agronome et les ONG.

L’action de désobéissance civile a sensibilisé les gens aux dangers des OGM, et le rôle de la recherche publique en cette matière. Les gens se rendent compte que le monde a besoin de solutions durables et équitables face aux défis alimentaires de l’avenir.

La justice poursuit onze des militants pour « association de malfaiteurs ». Une demande d’indemnisation de 200.000 euros a été formulée à leur égard. En effet : l’Institut Flamand de Biotechnologie, l’université de Gand, l’école supérieure de Gand et l’ILVO ne réclament pas seulement l’indemnisation pour les coûts de six mois de protection par des sociétés privées, mais également les coûts de la manifestation pro-OGM, des contacts du secteur biotech avec la presse, et des dizaines d’heures que des professeurs ont passées en faisant de la propagande OGM par email ou Facebook.

Mener des campagnes pour une agriculture durable n’est pas un crime et l’acte d’accusation d’association de malfaiteurs est antidémocratique. Plus de nonante personnes se sont portées volontaires pour comparaître également en justice.

Parmi les comparants se trouvent des paysans, des politiciens, des personnes du monde académique, des représentants de diverses associations, des activistes environnementaux, des citoyens concernés, des faucheurs volontaires français,… .

Leur geste est un signal fort qui montre que les onze accusés font partie d’un vaste mouvement social.

Donnez-nous aussi votre soutien aux onze inculpés :


Venez au procès le 15 janvier 2013 :
rassemblement 8h devant le palais de Justice à Termonde, Justitieplein n° 1. Nous y prendrons le petit-déjeuner ensemble, échangerons des infos, préparons des frites bio, il y aura de la musique.

Vous pouvez aussi :

- Enregistrez un message de soutien : des messages vidéo de maximum 1 minute (max. 25mb) peuvent être envoyés depuis un téléphone mobile ou un ordinateur à video@dewereldmorgen.be. Des photos (1 photo par mail) et textes (max 500 signes) peuvent être envoyés via patat@dewereldmorgen.be. Vous pouvez également ‘uploader’ vos images et textes sur http://www.dewereldmorgen.be/aardappelproces
- Contribuez généreusement au compte de soutien BE59 5230 8045 6626 au nom de Crop Resistance (BIC : TRIOBEBB)
- Achetez ou vendre de la bière de soutien aux Faucheurs. Vous pouvez l’acheter à Bruxelles, Liege, Namur, …. Pour les contacts, visitez fieldliberation.wordpress.com
- Organisez une soirée à notre bénéfice, ou un débat.

Questions et info : field.liberation@gmail.com
Info sur l’action : fieldliberation.wordpress.com

PS Le tribunal de Termonde (Justitieplein 1 – Termonde) est facilement joignable par train depuis Bruxelles : 07h25 (voie 1) depuis Namur : 06h20 (voie 9) depuis Liège : 06h00 (voie 3)