28 mars 2013 : Journée d’action nationale pour un enseignement de qualité pour tous et un refinancement public

 

Actions locales :

Bruxelles : https://www.facebook.com/events/113889162137392/
Leuven : https://www.facebook.com/events/105132199678443/?ref=3
Mons : https://www.facebook.com/events/134147626767264/
Antwerpen : https://www.facebook.com/events/619444278082035/
Louvain-la-Neuve : https://www.facebook.com/events/583963161622550/
Gent : https://www.facebook.com/events/135632059949181/
Liège : https://www.facebook.com/events/484929364907991/
Namur : https://www.facebook.com/events/580961215250007/

Pour un enseignement de qualité pour tous et un refinancement :

Le 28 mars, les étudiants francophones et néerlandophones belges descendront dans la rue pour exiger un enseignement de qualité pour tous et un refinancement public. Dans les huit villes participantes, cette action est soutenue par différents conseils étudiants et plate-formes locales. La Fédération des Étudiants Francohpones (FEF) et la Vlaamse Vereniging van Studenten (VVS) soutiennent pleinement cette action et appellent tous les étudiants de Belgique à participer à cette journée d’action nationale.

La situation actuelle concernant le financement de l’enseignement supérieur est inacceptable. Depuis des années, le financement par étudiant octroyé par le gouvernement n’a cessé de décroître et ce, des deux côtés de la frontière linguistique. Cela engendre de nombreux problèmes concrets tels que la suppression de filières, le manque d’infrastructures et d’encadrements, etc. La réduction continue des moyens financiers injectés dans l’enseignement porte atteinte à la qualité de celui-ci et remet en cause sa démocratisation.

C’est pourquoi la VVS, la FEF et tous les étudiants participants crieront d’une seule voix, le 28 mars, pour un enseignement de qualité pour tous ainsi qu’un refinancement public. Dans les différentes villes participantes, les étudiants organiseront des rassemblements, manifestations et autres actions qui illustreront le manque criant de moyens pour l’enseignement supérieur.